Chat with us, powered by LiveChat

Les fermes cryptographiques font la une récemment. Certains s’interrogent sur la valeur qui peut être obtenue des crypto-monnaies telles que Bitcoin et Ethereum. Quelques-uns vont même jusqu’à dire que c’est tout de l’air chaud.

Dans un sens, ils ont raison. Les fermiers cryptographiques accumulent des quantités massives de densité informatique dans des espaces minuscules. Ces banques de serveurs génèrent de l’air chaud en grande quantité et les plus performants le transforment en une source de revenus lucrative.

Qu’est-ce qui détermine le succès? De quelle manière un espace est-il aménagé pour regrouper autant de ressources informatiques en un seul lieu, tout en facilitant l’entrée d’air froid et la suppression de l’air chaud. Malheureusement, il n’y a pas de disposition ou de conception de pièce unique pour aider les fermiers cryptographiques à atteindre cet objectif.

Les centres de données traditionnels étaient souvent soumis à une conception et à une planification minutieuses jusqu’à la construction d’une nouvelle installation. Les meilleures pratiques se sont améliorées au fil des années en ce qui concerne l’utilisation d’ordinateurs et de systèmes électriques redondants, de planchers surélevés, d’allées chaudes et froides, de générateurs de secours, de batteries et le déploiement de centrales de traitement d’air. Cela a abouti à des centres de données extrêmement efficaces. Mais il y avait un gros problème: le coût. Ces installations étaient coûteuses à équiper et à exploiter.

Les producteurs de crypto n’ont pas le budget, les marges ou le temps nécessaires pour emprunter la voie traditionnelle. Ils utilisent généralement tout l’espace dont ils disposent, entassent autant de serveurs multicœurs et unités de traitement graphique (GPU) que possible et se mettent au travail pour miner des crypto-monnaies. Certains utilisent une pièce de leur maison, un petit bureau ou un sous-sol non utilisé. D’autres utilisent de grands entrepôts où l’air chaud peut se dissiper facilement. Beaucoup d’entre eux trouvent que les conteneurs constituent un endroit idéal pour empiler des centaines de serveurs dans leurs fermes cryptographiques.

Cependant, la plupart de ces espaces sont bientôt confrontés à des problèmes de surchauffe, de hausse des coûts de l’électricité et de faible rendement. C’est très bien d’empiler des banques de serveurs dans un petit bureau ou un conteneur, mais si l’air expulsé ne peut pas s’échapper rapidement, l’équipement finira par s’arrêter.

Le meilleur moyen de résoudre ces problèmes est la simulation. Il est possible de simuler les conditions de la pièce/salle pour optimiser la position des serveurs et déterminer la meilleure façon de configurer le flux d’air. Comme chaque ferme cryptographique est unique, cela doit être fait sur une base individuelle.

Certains pourraient faire valoir qu’ils n’ont pas de temps pour de longs efforts de conception, de simulation et d’optimisation. La ruée vers le minage cryptographique est lancée et il n’y a pas de temps à perdre. Cependant, la simulation est rapide et offre un retour sur investissement en peu de temps. Ceux qui sont trop pressés pour simuler leurs fermes peuvent le regretter lorsque leur équipement surchauffe. Dans certains cas, ils dépensent deux fois plus pour résoudre les problèmes causés par une mauvaise disposition de leurs locaux.

Une simple simulation peut déterminer rapidement la quantité optimale de densité de calcul pour une superficie spécifique. Une telle simulation calcule la température, la vitesse d’écoulement de l’air et l’échange d’air chaud et froid dans l’installation. Une carte thermique est générée qui met en évidence les points chauds de l’équipement susceptibles d’entraîner une panne du serveur. Cela est accompagné de recommandations sur la façon de modifier la configuration de la pièce/salle, afin d’optimiser l’efficacité, les performances et les coûts de l’extraction cryptographique.

Dans ce domaine extrêmement concurrentiel, le temps presse. Mais ceux qui sont prêts à consacrer du temps à la simulation constatent que leurs efforts d’extraction sont renforcés, que leurs équipements ne sont plus sujets à des arrêts soudains et que leur rentabilité augmente. En simulant leurs espaces, ils voient où l’air chaud peut s’accumuler, comment l’évacuer au mieux des points chauds et comment importer de l’air froid de l’extérieur pour refroidir l’environnement. Bien mis en œuvre, ce processus peut parfois être réalisé sans qu’il soit nécessaire d’acheter des unités de traitement de l’air, des refroidisseurs, des ventilateurs de grande taille ou tout autre équipement.

Maya HTT aide les entreprises de minage cryptographique et d’ingénierie à optimiser l’efficacité du refroidissement et la densité de calcul. Ces simulations valident la conception de la pièce/salle pendant la construction, sans nécessiter de délai. Elles peuvent également tirer parti du refroidissement naturel et de la ventilation naturelle pour éliminer certains des coûts les plus importants de l’agriculture cryptographique.

Maya HTT a travaillé avec plus de cent centres de données et sites d’agriculture cryptographique. L’expertise de Maya HTT en matière de mécanique des fluides numérique et de simulation lui a permis de créer des espaces informatiques extrêmement productifs, efficaces et rentables.

Subscribe To Newsletter

Receive the latest news and updates from the Maya HTT team.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest